Vous êtes ici : Actualité du spectacle et de la culture > Artistes et Compagnies > Capitale européenne de la culture rime-t-elle avec création de spectacles ?

Capitale européenne de la culture rime-t-elle avec création de spectacles ?

Le Conseil des ministres de l’UE désignera, en mai 2013, les deux villes qui obtiendront le titre de Capitale européenne de la culture en 2017. Cette distinction favorise-t-elle vraiment la création de spectacles, l'accueil de manifestations artistiques, la promotion du patrimoine historique et culturel, ou est-ce uniquement un catalyseur - coûteux - pour le développement des villes gagnantes ?!....

Depuis 1985, année de création du titre par Mélina Mercouri, Ministre grecque de la Culture, il semble que la vocation originelle, "contribuer au rapprochement des peuples européens" ait été un peu diluée dans un marketing territorial institutionnel grandiose.

Une Capitale européenne de la culture aura bien du mal à isoler les retombées économiques précises, et il lui sera quasiment impossible d'évaluer les retombées en terme d'image. A part [url=http://www.mp2013.fr/]Marseille qui sera Capitale européenne de la culture en 2013[/url], peu de gens connaissent la quarantaine de villes qui ont eu le "privilège" de défendre ce titre. D'ailleurs j'ignorais même qu'il y avait chaque année deux villes retenues, et que Kosice (Slovaquie) partagerait ce titre avec Marseille, l'année prochaine.

Oui, des musées et des salles de spectacles vont être créés ou rénovés, et perdureront, mais la ville fera-t-elle pour autant, dans l'avenir, plus de place à la démocratisation culturelle et au foisonnement des Compagnies et des spectacles ici et là ? Rien n'est moins sûr si une politique culturelle à plus long terme qu'un an n'accompagne pas ce programme de Capitale européenne de la culture.

Écrit par Didier le 28/08/2012
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres actualités à découvrir